• CONFUCIUS

     

    CONFUCIUS

     

     

     

    Ceux que l'on aime, on ne doit pas épargner le dur labeur. 

     

    A ceux que l'on estime, on ne doit pas épargner les critiques 

     

    Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu. 

     

    Après une faute, ne pas se corriger, c'est la vraie faute. » 

     

    Autrefois, on s'instruisait pour soi-même. 

     

    Aujourd'hui, c'est pour en imposer aux autres. 

     

    Celui dont la pensée ne va pas loin verra ses ennuis de près. 

     

    CELUI QUI AJOUTE de NOUVELLE CONNAISSANCE 

    AUX ANCIENNES EST LE VERITABLE ENSEIGNANT 

     

    Celui qui comprend son devoir et ne le remplit

    pas est un lâche. 

     

    Celui qui est respectueux sans mesure est fatigant. 

     

    Celui qui est franc sans mesure est insolent. » 

     

    Celui qui est sévère envers lui-même et indulgent envers les autres évite les mécontentements. » 

     

    Celui qui sait obéir saura ensuite commander. » 

     

    Choisissez un métier que vous aimez et vous n'aurez plus à travailler un seul jour de votre vie ! 

     

    Dans tout ce que tu veux faire, il y a ceux qui aimeraient le faire, d'autres qui veulent faire le contraire et ceux qui ne feront jamais rien 

     

    Des habitudes viennent les différences.

     

    Tous les hommes pensent que le bonheur réside au sommet de la montagne alors qu'il se trouve dans la façon de la gravir

     

    Savoir que l'on sait ce que l'on sait, et savoir que l'on ne sait pas ce que l'on ne sait pas : 

    voilà la véritable intelligence. savoir écouter est le début de la connaissance.

     

    Qui ne connaît la valeur des mots ne saura connaître les hommes.

     

    Lorsque les mots perdent leurs sens, les hommes perdent leur liberté.

     

    Notre plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de nous relever chaque fois que nous tombons. 

     

    L'homme de bien est droit et juste, mais non raide et inflexible,

    Il sait se plier mais non se courber. 

     

    L'adaptation et la souplesse sont indispensables pour

    faire entendre la voix douce mais ferme du Bien.

     

    CONFUCIUS

     

     

     

    http://mecaniqueuniverselle.net/textes-philosophiques/confucius-2.php

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , ,